Ma visite au Shwap Club

Photo Schwap Club ma gang d'échangistes
Julie-Arsène

Cet été, mon amie Sue et moi sommes parties à l’aventure pour découvrir le … Shwap Club

Avez-vous déjà entendu parlé de cet endroit? 

C’est une boutique d’échange de vêtements : vous pouvez apporter jusqu’à 21 vêtements et pendant que vous fouinez dans leur collection, le staff fait le tri de ce que vous avez apporté. 

Notre curiosité était piquée, Sue et moi sommes donc parties avec nos nombreux sacs pour découvrir l’endroit : bonjour St-Henri!

Julie-Arsène et Sue en visite au schwap club
Pendant que les vêtements apportés sont triés, Sue et moi partons à la découverte de la boutique pour compléter ce qu'il manque à notre garde-robe.
Julie-Arsène

Nous préparer à la visite

La boutique a des critères bien définis pour les vêtements et accessoires : ça doit être tendance, en excellent état, propre et en saison. En effet, la boutique suit un cycle de septembre à janvier pour les vêtements plus chauds / février à août pour ce qui est estival.

C’était sûr que j’allais accrocher avec leur approche : Marie-Kondo nous ça et passe nous voir. 

Alors c'est ce qu'on a fait. =)

Avec 2 autres amies, nous avions fait un switch & bitch quelques mois avant et j’avais conservé les vêtements qui restaient en prévision de notre visite au Shwap Club. J’ai fait un p’tit tri, mais la plupart correspondaient - du moins je l’espérais - à leurs critères.

J’ai tout de suite adoré l'endroit : c’est spacieux, ni trop grand, ni trop petit, ça sent bon et le décor est fort joli! On a vraiment l'impression de magasiner en boutique et non dans un local étroit, mal éclairé et qui sent bizarre...

Nous avons dû y passer un bon 2 heures à explorer les t-shirts, robes, pantalons et vestes. Il y a même une section sportive pour celles qui aiment les endorphines. =)

Julie-Arsène avec une robe rouge Calvin Klein au shwap club
J'ai remarqué une panoplie de marques au Schap Club, autant du Zara que du Joe Fresh en passant par Reitmans et Matt & Nat. Ici, une robe Calvin Klein!

Pour moins de 20$ chacune de frais d’entrée, Sue et moi sommes reparties avec 16 vêtements en tout et une chemise pour enfant. 

Et ouiiiii, ils ont une section pour enfants et une très petite pour homme!

Pour moins de 20$, je suis revenue chez moi avec une dizaine de morceaux.

Laurie et Annette ont aussi pris le temps de nous expliquer pourquoi certains de nos morceaux apportés pour l'échange ont été choisis et d’autres non. Par exemple, au moment de notre visite, elles avaient déjà énormément de petites robes noires donc celles que je voulais échangées n'ont pas été retenues.

C’est au final 14 morceaux qui n’ont pas été retenus. Nous avons eu le choix de les reprendre ou de les déposer dans un bac dédié au Chaînon

On n’a pas voulu les rapporter à la maison, go pour le Chaînon!

Laurie au schwap club qui trie nos vêtements
C'est Laurie qui nous a accueilli et fait le tri de nos vêtements.
Julie-Arsène

Consommer autrement

Pourquoi est-ce que j'apprécie le concept? 

Avant, j’ai tenté de vendre mes vêtements encore en très bon état en ligne mais c’est du trouble mesdames pour seulement quelques dollars...  Ça demande beaucoup de temps et implique plusieurs rendez-vous manqués.

En les apportant au Shwap Club, j’ai eu l’impression de donner une vraie 2e chance à mes beaux morceaux.

Le point négatif du Shwap est que si j'ai un besoin précis - ex. tshirt bleu marine en lin - c'est rare que je le trouve. Depuis que je pratique une garde-robe capsule, je choisis soigneusement mes vêtements pour qu'ils s'agencent ensemble.

Je vois le Shwap plus comme un endroit pour faire des découvertes et sortir de ma zone de confort côté vêtements.

C'est aussi vraiment une belle sortie entre amies et les vêtements se renouvelle constamment puisque cela dépend de ce que les gens apportent.

Sue en train de trier des vêtements pour notre sélection finale
Vous aimeriez vivre le même concept avec les vêtements de votre dragon? Derrière Sue, vous pouvez voir la section pour enfants. Petite et magnifique!
Julie-Arsène

Avec toutes les histoires qu’on entend sur les vêtements enfouis dans le sol ou brûlés, j’aime savoir ce qui arrive aux vêtements que je donne.

Radio-Canada mentionnait dans cet article que sur 100% des vêtements donnés :

  • 30% sont coupés pour se transformer en chiffons

  • 25% sont vendus à l’étranger

  • 20% sont revendus localement (je pensais que ça serait plus de 50%, quelle surprise!)

  • 20% sont déchiquetés et retraités

  • 5% sont… enfouis (ou inutilisables)

Si vous avez une boîte pour les vêtements à donner à la maison, pensez à la séparer en deux pour avoir un espace prêt à recevoir vos beaux vêtements que vous ne portez plus, prêts à être échangés pour une visite en boutique ou organiser un "switch & bitch" entre amies.

Et vous chère maman, avez-vous un magasin du même genre dans votre quartier? Avez-vous le goût de devenir échangiste au Shwap? =)