Les montagnes russes du ménage minimaliste

Carré avec diverses expressions de Julie-Arsène
Julie-Arsène

Ce que je remarque le plus chez les gens qui font l’exercice de réduire à la maison est la surprise. Surprise des émotions qui apparaissent, surprise de ce qui se cache derrière leurs portes et armoires, surprise d’avoir autant d’objets…

Ma cousine en est l’exemple le plus récent. Quand la série de Marie Kondo sur Netflix est devenue disponible, elle s’est dit “c’est elle dont Julie-Arsène me parlait!”. Elle a sélectionné l’émission, pesé Start et son regard sur ses choses a complètement changé.

En écoutant seulement UN ÉPISODE - oui oui! - elle a eu le goût d’explorer immédiatement sa propre maison pour voir ce qu'elle pouvait sortir. La garde-robe avec des cintres ultra entassés s’est transformée en un espace facile et agréable pour choisir ses vêtements. Tous les chandails ont été sortis des tiroirs pour être inspectés, triés et ceux retenus ont été pliés à la façon Marie Kondo, soit à la verticale.

Exemples du travail effectué par ma cousine Martine avec sa garde-robe et commode
Martine

Petite parenthèse, plier à la verticale est un game changer. Essayez-le, même si c’est seulement un tiroir. Enfin on y voit tout d’un coup d’oeil et c’est très ordonné visuellement.

Ultra pratique!

Ma cousine a ensuite appelé son copain pour lui dire “on plie désormais à la verticale! Es-tu game?”

Cependant, ce que ma cousine n’avait pas prévu est toute la gamme émotionnelle qui vient avec le travail de 1) réaliser ce que l’on a, 2) faire le tri, 3) ré-organiser ses choses ou les sortir pour de bon.

Nous passons par les mêmes émotions

Elle n’est pas la seule! Je l’entends souvent et moi-même j’ai vécu plusieurs hauts et bas (plus de hauts que de bas, ne vous inquiétez pas =) durant ma propre aventure.

C’est pourquoi j’ai eu l’idée de vous partager cette liste d’émotions qui viendra peut-être cogner à votre porte quand vous serez en train de remplir des sacs ou quand ils auront franchi la porte.

Petite fille qui est surprise
Photo by Andre Guerra on Unsplash

Prête? Voici ce qu’un tour en montagnes russes pourrait vous réserver :

  • Embarrassée par tout ce que l'on a quand on voit la pile

  • De l'anxiété à déplaire à quelqu'un quand c’est un cadeau donné par cette personne (ça se peut que vous n’ayez pas le temps de faire des repas fondue!)

  • De l'anxiété générale à voir tous vos vêtements dans une pile au milieu de la pièce… Oui, c’est souvent le bordel avant que ça soit ordonné

  • De la honte à avoir dépensé autant sur des objets inutilisés ou carrément oubliés

  • De l'euphorie après avoir complété le premier coin choisi
  • De l'angoisse ou de la nostalgie à vous défaire d'un souvenir émotif

  • De la frustration à ne pas avoir réellement vu tous ces objets qui encombrent votre quotidien

  • De la délivrance!! Voilà les objets dans des sacs prêts à partir. =)

  • Une liberté à voir votre environnement si épuré. Vos épaules suivent le rythme et semblent tellement plus légères soudainement…

  • De la joie d’avoir autant d’espace dans chaque pièce et chaque recoin, vous avez le sourire facile

  • Du plaisir a redécouvrir vos beaux objets cachés dans le fond du tiroir

  • De la satisfaction le lendemain matin quand vous franchissez le seuil de chaque pièce désencombrée et que vos portes ferment facilement

  • Votre humeur générale semble plus agréable au fil des jours

  • La paix intérieure est au rendez-vous après avoir franchi le tunnel émotionnel. Bravo!

Cette liste a pour objectif de vous préparer mentalement et non de vous faire peur.

Comme le dit si bien Joshua Becker, personne n’a jamais regretté un tel exercice! Au contraire, si vous êtes capables de fermer vos portes car l’intérieur est ordonné, d’autres s’ouvriront. =)

J’ai fait l’exercice de désencombrer chez moi sur plusieurs mois et je crois que ce qui me fascine le plus est mon regard qui change envers un objet. Par exemple, j’ai peint des toiles et pendant au moins 10 ans, l’idée de m’en séparer était inconcevable. Puis j’ai trouvé une raison pour faire une exposition mais encore là, certaines sont restées chez moi, même si je n’avais pas de place pour les mettre en valeur.

Toile de Julie-Arsène
Un exemple de mes toiles que je suis prête à laisser-aller après y avoir été attachée pendant au moins 10 ans. Fascinant de voir notre regard se transformer sur ce que l'on possède!
Julie-Arsène

Deux ans plus tard, les mêmes toiles sont dans mes mains, puis sur mon mur et je me dis “non, ça ne fit pas, on passe au suivant”. Il y a seulement quelques semaines, j’ai réalisé que je suis prête à laisser aller une bonne partie de ce qui reste.

C’est surprenant à quel point notre regard peut changer sur un même objet!

Ces émotions ne sont pas nécessairement difficiles à vivre au quotidien. Au sens qu’on les accueille, on les ressent, puis on les laisse aller. Vous allez voir, c’est très facile de passer à autre chose une fois qu’on a mis le doigt dessus!

Avez-vous vécu de telles émotions ou été surprises par certaines? Comment s’est passée votre aventure de désencombrement?

Vous aimeriez en savoir plus sur les bienfaits d'un VRAI tri sous votre toit? Consultez cet article, il va vous plaire!

Les bienfaits émotionnels du minimalisme

Citation de Joshua Becker : Nobody ever said "I regret decluttering."
Joshua Becker