7 trucs pour avoir un bon mindset quand on veut réduire

Femme avec un tshirt noir et des cartons bleus devant son visage
Photo by Toa Heftiba on Unsplash

J’ai toujours aimé réduire. Il y a ce sentiment d’excitation envers cette activité qui m’habite à chaque fois. Avec la quantité de choses que j’ai accumulé au fil des ans, disons que cette activité était de mise plus régulièrement que annuellement!

Je choisissais un soir où j’étais tranquille. Un p’tit verre pour en faire une soirée et on part la musique.

Si vous voulez réduire ce qu’il y a sous votre toit et que votre coeur y est plus ou moins, vous allez simplement déplacer une pile de votre chambre au salon, ou mettre dans des caisses qui iront dans votre garage.

Bref, avoir le bon mindset pour faire le ménage d’une pièce est vital, il faut que ça vous tente. C’est comme demander à un fumeur d’arrêter de fumer : il faut que ça vienne de lui.

Réduire est plus que faire un ménage, ça libère l’esprit et ça simplifie la vie. On veut un sourire, pas un soupir. =)

Femme qui fait un high five
Photo by David Calderón on Unsplash

Une approche gagnante pour avoir un bon mindset

Pour vous aider à ne pas soupirer, j’ai justement pris en note 7 trucs - que j’applique moi-même - pour vous aider à développer un mindset et à le garder lors de votre prochaine envie de désencombrement.

Bonne réduction!

1 - Choisir le bon moment de la journée

L’idéal est de faire ce processus seule et tôt le matin pour être bien reposée et prête à l’action. C’est aussi le moment le plus facile pour prendre des décisions. L’autre option que j’aime beaucoup quand je fais cette activité est le soir. Les enfants sont couchés, c’est tranquille, on part en excursion dans ses tiroirs!

2 - Annoncer votre activité

Si vous êtes plusieurs à vivre sous un même toit, je vous invite à annoncer que vous serez occupée pendant votre activité de désencombrement / tri et débuter par une pièce où vous ne serez pas dérangée (votre chambre est un bon exemple). Ça varie vraiment d’une personne à l’autre, mais on peut calculer 3 à 5 heures pour une garde-robe et une salle de bain, et au minimum 5-6 heures pour une cuisine.

L'autre avantage de l'annoncer? Prendre un engagement envers nous-même et passer à l'action!

3 - Faire des piles au groove de la musique

Une fois que vous êtes installée avec vos sacs et avez votre café en main, partez votre playlist du moment et mettez votre cellulaire à off. Vous êtes oc-cu-pée!

Il y a une grosse différence de résultat entre “enlever ce que l’on n’aime plus” et “choisir de garder ce que l’on aime et qui améliore notre vie”. Le premier crée un exercice plus rapide mais moins durable, c’est souvent pourquoi on répète plusieurs fois durant l'année.

La 2e approche prend plus de temps sur le coup, sauf qu’elle est beaucoup plus durable et permet de réduire drastiquement.

Femme avec une paire de running shoes dans des escaliers
Photo by Bruno Nascimento on Unsplash

Certaines personnes préfèrent être dans le silence, ce qui est très bien aussi. L'important est de créer une ambiance qui vous motive et qui vous permet d'entrer en contact avec chaque objet.

4 - Se fixer un objectif

Avoir un but est beaucoup plus motivant! Ça peut être très simple tels que : sortir au moins 3 caisses d’articles de cuisine, réduire de moitié vos chaussures (oui oui mesdames!) ou garder seulement les vêtements portés dans les derniers 3, 6, 9, 12 mois. Vous choisissez, c’est votre moment!

5 - Demander un appui

Si vous avez une amie qui appuie votre démarche, demandez-lui de passer pour un peu d’encouragement ou téléphonez-la. Vous pourrez aussi lui demander conseil si vous êtes indécise sur un article.

Ça peut être sympa d’avoir un coup de pouce quand vous êtes rendues dans vos photos de 1984 ou vos verres en cristal sur l’étagère du haut…

6 - Choisir son rythme

Votre ménage peut se faire en plusieurs fois. Pas besoin de vous imposer un marathon et allez-y selon votre rythme!

7 - Exclure sa mère du processus

RAPPEL : votre mère doit absolument être exclue du processus, à moins que ce soit elle qui vous ait parlé du minimalisme. J’aime ma mère, mais elle me parle encore du malaxeur de ma grand-mère et me demande si je peux garder une table pour quand elle déménagera dans plus grand. C’était en 2014.

Trois femmes qui se tiennent la main
Katy Belcher on Unsplashed

Quelle type d’atmosphère aimez-vous créer quand vous faites cet exercice? Qu’est-ce qui fonctionne pour vous?

Au plaisir de vous lire!

Maintenant que vous êtes dans le bon état d'esprit, c'est le temps de passer à l'action! Vous vous demandez quel est l'ordre idéal pour réduire d'une pièce à l'autre? J'ai un autre juste pour vous :

Dans quel ordre devrais-je désencombrer ma maison?