9 trucs pour reprendre le dessus (et être plus efficace)

Femme qui tient une tasse "like a boss"
Photo by Brooke Lark on Unsplash

Cela nous arrive toutes. On se dit “oui oui, ce soir je me couche à 21h max”. Il est passé 20h et il reste les boîtes à lunch à faire, prendre sa douche, répondre à 2-3 messages et ce serait vraiment chouette de pouvoir lire un chapitre de notre livre.

On se dépêche pour les lunchs, on se dit qu’on fera le café demain matin au lieu de le préparer ce soir, et hop dans la douche!

Il est 21h30… juste 2-3 pages de notre livre dans ce cas… Finalement on se dit qu’il faut VRAIMENT aller se coucher et il est rendu 22h30. Classique.

Et on se réveille le matin, fatiguée. Le p’tit veut notre attention pendant que vous voulez vraiment un premier café pour vous réveiller.

Histoire farfelue ou fait-elle partie de votre routine?

Eli et notre chatte Watson, un matin plus ou moins coopératif.
Eli et notre chatte Miss Watson, un matin plus ou moins coopératif... Parfois il faut lâcher prise!
Julie-Arsène

Osez faire l’expérience

Avant l’arrivée de mon p’tit dragon, je me couchais habituellement vers 22h30 (ou plus tard), pour me lever vers 7h (ok, 7h30). Je travaillais à 15 minutes à vélo, donc je pouvais dormir un peu plus longtemps.

Le hic est que je suis efficace le matin. De 7h30 à 10h30, je peux bouger une montagne et réinventer le monde avec l’enthousiasme d’un enfant à qui on donne un biscuit. (Vous devriez voir le visage d’Eli s’illuminer quand on dit le mot “biscuit”, magique!)

J’ai donc fait l’expérience de me lever à 6h pile, et d’être assise au bureau à 7h. Oui mesdames!

Difficile?

Oui pour se lever, mais mon corps s’est ajusté, mon travail était de meilleure qualité, et je terminais vers 15h30. Enfin, j’avais un peu de temps libre en fin d’après-midi pendant que j’étais (r)éveillée, et non vers 21h30 quand toutes les tâches sont terminées.

Et ce temps libre de qualité m’a motivée à garder le rythme. En toute transparence, c'était avant l'arrivée de mon petit dragon. Aujourd'hui notre famille demeure très lève-tôt et je garde mes matinées pour mes projets quand Eli est à la garderie.

Quand bébé arrive dans votre vie

Oui, il y a un “avant” et un “après” bébé dans son quotidien. Notre temps personnel devient très limité et il faut réapprendre à penser à soi. Je crois fermement qu’être bien avec soi-même nous permet d’être une meilleure maman et une meilleure personne!

C’est pourquoi je vous partage quelques trucs faciles à intégrer à son quotidien, qui nous permettent de garder un équilibre. Oui, certains trucs sont tout aussi pertinents avant qu’après l’arrivée d’une famille. Il faut simplement les réintégrer et tester ce qui fonctionne pour nous, à ce moment de notre vie.

Êtes-vous prêtes? 1, 2, 3, gooooo……

9 trucs pour être mieux (et plus efficace)

Julie-Arsène et son p'tit dragon dans la poussette
Parfois, je me sens frustrée tel qu'ici avec la poussette et le mozus de terrain qui ne coopère pas... (parce que c'est la faute au terrain bien sûr!) Pas de panique, j'ai des trucs pour regagner un brin de contrôle sur son quotidien.
Julie-Arsène

1 - Soyez la maître de votre réveil

Un des premiers trucs qu’on lit constamment : levez-vous tôt. Être debout de bonne heure permet d’avoir du temps pour soi et de ne pas courir partout.

J’ajoute une “couche” à cela : soyez la maître de votre réveil. Voyez-vous une différence entre vous réveiller (et lever) avant votre enfant, versus quand il/elle se réveille et demande tout de suite votre attention? Pas le même début de journée!

Eli se réveille présentement vers 6h15 - 6h30, donc juste un petit 15 minutes fait une belle différence dans ma journée. Se réveiller avant tout le monde vous donne le temps de partir le café, se préparer à son rythme et être plus disponible quand la famille se réveille.

Si votre enfant se réveille à 5h du matin, entre vous et moi, sautez à un autre conseil... Il y a tout de même des limites!

2 - Enlevez l’option snooze

Le corps est une machine bien intelligente. Si notre cerveau enregistre qu’il est possible de faire “snooze” pendant 10, 20, 30 minutes, le réveil devient de plus en plus difficile.

Mon conseil? Si vous devez vous lever à 6h, mettez votre alarme pour 6h et LEVEZ-VOUS. Voilà! On grogne un peu au début, puis après quelques pas tout va bien.

3 - Oui levez-vous tôt, et aussi couchez-vous tôt

On lit souvent sur l’importance de se lever tôt. Oui, “l’avenir appartient aux lève-tôt”, je vous le concède. Mais si on se couche tard et qu’on a constamment un déficit de sommeil, l’énergie ne sera pas au rendez-vous. Ou aux nombreux rendez-vous.

Que ce soit simplement une fois par semaine, prenez rendez-vous avec votre livre ou votre magazine une heure avant de dormir (je vous suggère une pause d’écran pour faciliter le sommeil), et éteignez vos lumières tôt!

L’autre option est aussi de faire une “power nap”. Je le faisais souvent sur le sofa au bureau, 10-15 min peuvent faire une différence. A voir si c’est possible avec votre routine.

Eli prêt à partir avec son sac à dos
Notre dragon Eli, prêt à partir à l'aventure!
Julie-Arsène

4 - Préparez vos trucs (le plus possible) la veille

La vie est dans les détails, et plus on limite le nombre de détails à gérer le matin, plus ça va vite. Repensez à quand vous vous levez le matin et qu’il reste seulement à peser sur le bouton “on” sur la cafetière. Quand vos vêtements sont déjà prêts. Comme c’est facile… (soupir)

Oui ça prend un peu plus de temps le soir, mais ô comme vous l’apprécierez le matin!

Idées pour quoi préparer la veille :

  • son café

  • les lunchs

  • vos vêtements

  • le kit de vêtements de vos enfants

  • le sac à dos de votre petit dragon pour la garderie ou l’école

  • les déjeuners (par exemple si c'est un bol de gruau et que votre petit est trop jeune pour le préparer)

5 - Arrêtez le multitasking

Quoi, arrêter le multitasking?

Oui mesdames… On pense souvent que faire 3 choses à la fois est essentiel lorsque l’on est maman. Je vous l’accorde : parfois on brasse un potage en faisant un lunch, supervisant son p’tit et en écrivant sur Messenger à son amie.

Cependant, une étude américaine a démontré que notre performance diminue de 40% quand on fait plusieurs choses en même temps. Physiquement, notre corps produit des hormones de stress et d’adrénaline (le cerveau n’est pas fait pour passer d’une tâche à l’autre, d’où ce résultat).

Au final? On accomplit moins bien TOUTES les tâches entamées. Est-ce vraiment ce que nous recherchons quand on pense à être efficace et optimiser son temps?

6 - Prenez le temps de luncher

J’ai remarqué une grande différence entre manger à mon bureau ou prendre le temps de dîner avec mes collègues. Manger à son bureau ne crée pas de coupure avec le travail et c’est pourtant ce que notre corps et esprit ont besoin pour performer.

Dîner avec des collègues (ou avec un bouquin, tout dépendamment de vos possibilités) permet de socialiser, faire une coupure et entamer l’après-midi avec un meilleur focus.

Un plat de tacos avec des amis
Photo by Herson Rodriguez on Unsplash

7 - Découpez votre journée selon votre rythme

J’écoutais récemment une entrevue avec l’auteur et journaliste Daniel Pink qui mentionnait certains faits intéressants lors de la promotion de son plus récent livre When: The Scientific Secrets of Perfect Timing.

Selon ses recherches, 80% de la population sont des morning people et intermédiaires (donc tout le monde sauf les oiseaux de nuit), ce qui veut dire qu’ils sont performants le matin.

Pour ce 80%, Daniel Pink suggère de découper votre journée en 3 :

  • l’avant-midi est un temps où les “lève-tôt” sont focus et de bonne humeur, donc productifs. Moment parfait - par exemple - pour des rencontres ou de la rédaction.

  • l’après-midi est un temps de moindre performance, donc idéal pour gérer de la paperasse et faire des trucs admin.

  • le soir est synonyme d’un deuxième boost, où le focus est de retour avec un brin de créativité. Parfait pour trouver des solutions ou brainstormer.

Bref, se connaître est la clé du succès. Si vous êtes une personne du matin - au sens que vous vous levez avant l’heure du lunch naturellement - tentez de découper votre journée selon le cycle am / pm / soir. Vous pourriez être surprise des résultats et obtenir une meilleure performance.

8 - Sortez au moins 1x / jour

Oui nous le savons toutes, c’est bon de sortir dehors! Mais quand c’est un dimanche enneigé, que le frigo est plein et que votre enfant est bien content avec ses jeux à l’intérieur, est-ce vraiment nécessaire?

Vous pouvez toujours rester chez-vous, maaaaaaais……

Sortir permet d’avoir une bouffée d’air frais, prendre du soleil, diminuer les idées noires et donner un 2e souffle à votre journée.

Durant une journée de travail, marcher le midi - même si c’est quelques blocs - aide à la digestion, à la bonne humeur et à être plus focus par la suite.

Pour vos enfants, aller dehors veut dire une possibilité infinie de découvrir des textures, créer des expériences et s’amuser sans les avertissements du type “arrête de courir”, “on ne touche pas à ce qui est sur le comptoir” et j’en passe. =)

Calendrier avec marqueur jaune Septembre
Photo by Estée Janssens on Unsplash

9 - Faites un calendrier sur le frigo

J'ai eu ce truc via une amie (merci Ju!). Avoir un calendrier sur le frigo est une façon simple et efficace de voir rapidement quand nous avons prévu de la visite et à quelles moments sont les sorties. Il en existe plein de beaux en version papier et vos enfants peuvent en profiter aussi.

Une alternative est de peindre une partie du mur avec de la peinture à craie et y indiquer les moments importants vis-à-vis chaque jour de la semaine (c'est mieux de faire par semaine pour alléger visuellement). Bref, trouvez l'approche que vous aimez le mieux!

Pour l'instant, mon chum et moi utilisons le calendrier Google, mais j'aime bien l'idée de la peinture à craie... 

***

Au début, je trouvais que certains de ces trucs étaient difficiles à appliquer, tel que se lever tôt. Puis j’y ai pris goût et c’est devenu une habitude.

Le truc qui a vraiment changé ma vie est d’arrêter de faire plusieurs tâches à la fois (ou du moins le plus possible!). Je suis beaucoup plus satisfaite du résultat et quand je suis focus sur une tâche, je peux la rayer de ma liste dès qu’elle est terminée - au lieu de la laisser en suspens.

Avez-vous vos propres trucs pour être efficace? Est-ce que vous en appliquez déjà certains mentionnés ci-haut?

Vous avez aimé cet article et êtes curieuses sur le minimalisme? Découvrez par où débuter votre propre aventure :

Comment débuter son ménage de printemps minimaliste en 5 étapes